Modular housing for Cedric*

by Infirmiers de rue asbl
Infirmiers de rue asbl
Infirmiers de rue asbl
from €41.000
Contributors

What?

Disclaimer: Sorry this campaign is only available in French or Dutch.

Infirmiers de rue souhaite offrir un module de vie confortable à Cédric*, un monsieur sans-abri activement suivi par l’asbl. Ce serait la première maison neuve de ce genre. 

Après tout, ce n'est pas un secret : il y a à Bruxelles une grave pénurie de logements abordables et adaptés pour assurer, de manière adéquate, l’accueil des personnes en situation de grande vulnérabilité. C'est un obstacle majeur à la lutte contre le sans-abrisme.
C'est pourquoi Infirmiers de rue recherche des solutions innovantes. L’une de ces solutions est la combinaison de petits modules de logement mobiles et de l’utilisation de terrains abandonnés.


En collaboration avec EcoLodge, nous avons conçu le Wald-cube TM, une unité de vie individuelle construite selon des principes de développement durable et conforme aux normes de vie actuelles. Il peut être placé sur un terrain temporairement vacant, afin de tirer meilleur parti des espaces disponibles en ville.
Dans ce Wald-cube, Infirmiers de rue peut accueillir un patient pendant au moins deux ans, en attendant de trouver une solution définitive. 
En consultation avec les sociétés de développement urbain et privées, des lots vacants sont recherchés pour placer les modules. Ce sont des parcelles qui peuvent être valorisées en prévision de développements ultérieurs. Cela crée une situation win-win pour tout le monde: les zones vides de la ville sont toujours utilisées, il est possible de créer plus rapidement des logements sociaux et Cédric peut envisager dans un futur proche d’échanger sa place sur un banc froid de la gare contre un studio confortable et abordable.

Cédric* est suivi par nos équipes depuis 5 ans. Il a 60 ans, et les 15 dernières années, il les a passées en rue. 
Ses problèmes de drogue sont maintenant de l'histoire ancienne, bien qu'ils aient commencé très tôt.
L'alcool, ça va ça vient. Mais il affirme vouloir baisser sa consommation graduellement. 
Cédric tousse beaucoup. Il a bientôt rendez-vous chez la pneumologue pour une radio. Grâce au suivi intensif de nos équipes de terrain, il est vu régulièrement par un médecin et a pu se mettre en ordre administrativement. Par moment il est très déprimé. Il nous a tout de même dit, récemment, lors d'un entretien: "J'ai envie de m'en sortir, d'avoir un appart".
En effet, selon nous Cédric est prêt à entrer en logement, il ne reste plus qu'à le lui permettre!

Le Wald-Cube serait idéal... Il aime la nature et les animaux.

La société bancaire Euroclear fait un beau geste et soutient l'achat du Wald-Cube avec un don spécial de 25.000€ à l'occasion de son 50e anniversaire ! Joyeux anniversaire, Euroclear !

How?

"Innovons ensemble pour mettre fin au sans-abrisme ! : hygiène - revalorisation - logement - module "

Infirmiers de rue s'est donné pour mission de mettre fin au sans-abrisme. C'est pour cela que l'asbl est continuellement à la recherche de projets innovants pour débloquer la situation actuelle. Cela a commencé avec le développement d'une méthodologie innovante, basée sur l'utilisation de l'hygiène et des talents des patients - des personnes qui vivent isolées en rue depuis longtemps et qui présentent différents problèmes de santé physique et psychologique - comme des leviers pour travailler à leur image de soi et leur réintégration.
Puis vint l'introduction du principe 'housing first': le logement en tant que première étape cruciale du processus de réintégration et de rétablissement.

Infirmiers de rue propose aujourd'hui une nouvelle solution innovante: à travers l'utilisation de techniques de construction plus légères et en essayant de mieux utiliser l'espace disponible, nous créons plus de logements de qualité qui offrent une solution au manque de logements sociaux ou abordables en ville.

Qu’est-ce que le Wald Cube ?

Le Wald-Cube se présente comme une petite maison individuelle, développée spécifiquement pour un public en grande précarité. Il s’agit d’un espace de vie individuel de 26m², au design écologique (ossature bois-paille), modulable et déplaçable mais surtout économiquement accessible. L’intérieur comporte des sanitaires, de l’éclairage led et du chauffage. Avec un délais de construction d’un mois et demi, une journée suffit pour l’installation.
L’occupant peut s’y domicilier, ce qui facilite les démarches administratives.
Ce type de logement permet un accompagnement individuel pluridisciplinaire (psycho-médico-social), nécessaire à la stabilisation du patient. Cet accompagnement sera adapté, en tenant compte de la vulnérabilité et de l’autonomie de chaque locataire et de l’évolution de ces critères. L’objectif consiste à donner à une personne sans-abri un logement convenable dans les conditions sociales d’une location, d’être soutenu dans les responsabilités de sa vie quotidienne et locataire et d’acquérir une autonomie fonctionnelle aussi importante que possible.

  

Impact

Ce n'est un secret pour personne: l'accès au logement est la clé pour mettre un terme au sans-abrisme.

Le projet pilote des logements déplaçables suit une nouvelle logique. 
Il est né suite au constat de la longue durée des procédures et de la production de logements classiques qui induit des fonciers « gelés ».
Ce projet relève le défi de construire et livrer des logements en 2 mois, les installer temporairement sur les terrains en attente de projets pérennes, loger et accompagner les personnes précédemment sans-abri vivant en rue en soutenant leur intégration dans le site.

Il s'agit donc d'un projet win-win pour toutes les parties: la personne a accès à un logement convenable et abordable, le terrain est valorisé dans une dynamique sociale, écologique et humaine et les associations accompagnent le patient dans sa reconstruction.

Avant : repas en rueAprès : repas en logement

Who are Infirmiers de rue ?

Émilie Meessen est jeune infirmière lorsqu’elle fait le constat suivant : malgré le grand nombre d’associations médico-sociales existantes à Bruxelles, il y a toujours énormément de personnes sans-abri. Elle décide alors, ensemble avec son amie Sara Janssens, de fonder Infirmiers de rue ASBL en 2005.

En 2010, Émilie est élue « Ashoka Fellow » pour son travail et son impact avec l’équipe d’Infirmiers de rue. Elle fait ainsi partie des 10 Belges sélectionnés par Ashoka et reconnus parmi les meilleurs entrepreneurs sociaux du monde.

Infirmiers de rue compte aujourd’hui 29 employés (24.4 équivalents temps plein) et travaille sur la base de trois 3 (3) pôles d’activités :
- un pôle « travail de rue » ;
- un pôle « logement » ; et 
- un pôle « gestion ».

Infirmiers de rue est reconnue pour ses résultats et sa manière efficace de travailler en partenariat avec les différents acteurs médico-sociaux (hôpitaux, agences immobilières sociales, CPAS, sociétés de logement social).

Learn more

Follow us!

  

 

(*) Nous mettons tout en œuvre pour respecter la vie privée de nos patients et notre secret professionnel. Nous voulons néanmoins témoigner de la façon dont ils doivent survivre et de la manière dont nous travaillons ensemble à leur réinsertion. Par conséquent, le nom des personnes et les lieux sont volontairement omis ou modifiés ainsi que des situations vécus sont mis dans un autre contexte. Il n’y a pas de lien direct entre les photos et les histoires sur cette page.

The Team

Questions?

Use this forum to ask questions about the campaign.
Please login to participate in the discussion.