Less house. More home.

de Minor-Ndako
Minor-Ndako
Minor-Ndako
sur €12.500
Donateurs

Problème

Chaque semaine, le nombre de réfugiés mineurs non accompagnés (MENA) augmente de manière importante. Ces enfants viennent de zones de conflit et dans la plupart des cas, ont connu un «voyage» traumatisant. Minor Ndako accompagne ces enfants et adolescents jusqu'à leur 18e anniversaire et essaye de leur créer un véritable foyer. De cette manière, ils bénéficient d’aide de professionnels pour traiter leur traumatisme, ils apprennent également la langue, la culture, les us et coutumes de notre pays.

Avec 12.500 € Griet et Gwen peuvent transformer le centre d’accueil Minor Ndako à Alost en une maison chaleureuse, où l’on prépare les jeunes à construire leur vie en Belgique.

Chiffres clés

  • Les principaux pays d'origine de ces mineurs non accompagnés (MENA) que Minor Ndako a accueillis en 2015 sont: l'Afghanistan, la Syrie, l'Irak, la Somalie et la Guinée.
  • En 2015, 3099 demandes d’asile ont été introduites pour des MENA.
Lire la suite

Impact Minor-Ndako

Adjoint K. : « Chaque année, nous organisons un barbecue où sont invités les jeunes et les “alumni” de Minor Ndako. Un certain nombre d’ex-jeunes y reviennent chaque année. En août dernier, K. un garçon afghan de 20 ans nous a rejoint. Il est arrivé au centre d’accueil il y a 6 ans, à l’âge de 14 ans. Les premières années n’ont pas été faciles, il a eu beaucoup de difficultés à combattre les différences culturelles, sa famille lui manquait et il avait du mal à surmonter certains traumatismes. Mais avec de la patience et de l’écoute, nous avons su lui fournir l'aide dont il avait besoin. Nous avions remarqué qu'il s’améliorait rapidement à l'école et après un an, il a été admis dans l’enseignement général. Aujourd’hui, il étudie à l'université pour devenir ingénieur civil. Lors du barbecue, il se tenait au milieu d'un groupe de jeunes garçons afghans avec beaucoup de fierté. Les garçons étaient suspendus à ses lèvres. C’est très important d’avoir un tel exemple ».

Lire la suite

Pourquoi Minor Ndako?


Bert Gabriëls est un avocat, acteur et humoriste flamand.

Les enfants et les jeunes ont besoin d'un environnement stable et favorable pour se s’épanouir et pour développer leurs talents et leurs compétences. Les jeunes qui se trouvent dans une situation de vie difficile ou qui arrivent en Belgique sans leurs parents, manquent d’affection et sont très vulnérables.

Minor Ndako croit en la force et la capacité de ces enfants, de ces jeunes et de leurs familles, à reprendre le contrôle de leur propre vie. L'aide et le soutien que nous leur fournissons est un investissement durable pour l'avenir.

Lire la suite

Comment fonctionne Minor-Ndako?

Outre Minor Ndako, il existe différents départements consacrés exclusivement à la cible des MENA. Un point d'enregistrement les aide à préparer un dossier auprès de la jeunesse intégrée. Minor Ndako se distingue par son ouverture vers tous les enfants dans le besoin et par son engagement tenace aux plus vulnérables. Même à travers les situations les plus complexes, nous continuons à essayer de fournir le plus d’opportunités possibles pour ces personnes.

Lire la suite

Objectifs Minor-Ndako

Histoire Minor-Ndako

L’association Minor Ndako fut fondée en 2000. Les initiateurs se sont fixés comme but de fournir des soins et de l'assistance aux mineurs étrangers non accompagnés, les enfants et les jeunes de moins de 18 ans en Belgique sans parents ou tuteur. Très vite, la question d'utiliser notre savoir-faire avec d'autres cultures s’est posée, afin de travailler avec les enfants étant à Bruxelles.

Minor Ndako, est à ce jour une organisation de taille moyenne, présente dans la protection de la jeunesse et qui offre une assistance à 204 mineurs ainsi qu’à leur entourage, dont 112 mineurs étrangers non accompagnés.

Lire la suite jaarverslag-minor-ndako-2014 (PDF)

L’équipe

Questions?

Vous pouvez utilisez ce forum pour poser vos questions.
Créez un compte pour participer à la discussion.